Pourquoi l’on ne se marie pas

0 out of 5

6,50 

Dans ce texte, issu de trois chapitres de l’introduction de La femme, paru en 1860, Michelet dresse une analyse philosophique et sociale du mariage. Garante selon lui de l’équilibre et du bonheur, il fait l’apologie de cette institution.

 

Format : 10,5 x 15
Nombre de pages : 74 pages
ISBN : 978-2-84418-374-3

Année de parution : 2018

Auteur : Michelet Jules Catégories : ,

Description

Extraits :

« La pire destinée pour la femme, c’est de vivre seule. »

« Par un concours singulier de circonstances sociales, religieuses, économiques, l’homme vit séparé de la femme. »

« La forte et brillante personnalité de nos demoiselles qui, trop souvent prend l’essor le lendemain du mariage, effraye le célibataire. Il n’y a pas à plaisanter, la Française est une personne. C’est la chance d’un bonheur immense, mais parfois d’un malheur aussi. »

Informations complémentaires

Poids 90 g