Paul Gadenne

0 out of 5

15,00 

La publication de son gros roman posthume, Les HautsQuartiers, en 1973, puis de la nouvelle Baleine, en 1982, et enfin de l’intégrale de ses nouvelles, Scènes dans le château, en 1986, ont permis aux lecteurs de découvrir ou de redécouvrir l’oeuvre de Paul Gadenne (1907-1956), dont les romans, de Siloé à L’Invitation chez les Stirl, en passant par Le Vent noir, La Rue profonde, L’Avenue ou La Plage de Scheveningen, ont tous été réédités et sont l’objet chaque année de travaux universitaires.
Gadenne éprouve une répugnance à entrer dans toute forme, dans les formes de la vie, et cela le conduit à rejeter quelque théorie que ce soit, à refuser de s’enfermer dans une école. C’est cette ligne d’ombre que ce livre s’efforce de tracer, dans l’espoir de faciliter l’accès à l’oeuvre d’un romancier majeur qui, de rupture en rupture, fait preuve d’une remarquable continuité de pensée.

Format : 14 x 17
Nombre de pages : 160 pages
ISBN : 978-2-84418-042-1

Année de parution : 2003

Produit épuisé

Auteur : Sarrou Didier