Zoé Valdés

La Vie intense

Dans le parcours d’une vie, de 1959, année de sa naissance – qui est aussi l’année de la « révolution castriste » – à nos jours, Zoé Valdés, forte d’une vie de romancière, poète et essayiste aux quarante ouvrages, revoit et revit les moments forts de son existence. Sa plume alerte, brillante et luxuriante, recrée cette vieille ville de La Havane où elle est née et a grandi dans un de ces anciens immeubles coloniaux tombés en ruine qu’on appelle les solares, avec toutes les privations d’une classe défavorisée, et surtout toutes les contraintes d’un régime autoritaire. Elle n’a de cesse de condamner la tyrannie qui la suit et l’opprime depuis qu’elle a ouvert les yeux sur la vie et dans cette île paradisiaque devenue un enfer, et qu’elle appelle ici, non sans rappeler la trouvaille linguistique d’un Musil, Cacania (Cagonia). Regardant Cuba et son passé depuis le rivage de son exil, tout en réfléchissant à son art d’écrire et à cette alchimie, elle livre ici un témoignage qui, pour être truculent et vif, n’en est pas moins marqué par l’amertume d’une réprouvée qui, au milieu des épreuves et franchissant tous les obstacles, affirme sa forte personnalité, trempée dans une encre multicolore qui imprime à chaque page le sceau d’un talent singulier.

 SORTIE : Janvier 2024.

«… Zoé Valdés raconte le quotidien dans la dernière réserve du socialisme, cette sorte de parc à slogans de plus en plus décrépit. Une fois de plus, après Soljenitsyne et Kundera, un roman dénonce mieux que tous les essais : le simple récit des jours vaut tous les anathèmes. »

Erik ORSENNA. Le Monde, 31 mars 1995

À paraître en janvier 2024

Parus en septembre et octobre 2023

J.R. Moehringer

The Tender Bar

Nous sommes heureux et fiers de vous annoncer que les Éditions La Part Commune ont acquis les droits de traduction en français du best-seller « The Tender Bar » par l’auteur américain J.R. Moehringer, lauréat du prestigieux prix Pulitzer en 2000 pour son article « Crossing Over ». ✨

Son roman « The Tender Bar », salué par la critique en 2005, traduits en 16 langues, a été adapté au cinéma par George Clooney avec Ben Affleck dans le rôle principal, d’ailleurs nommé au Golden Globes pour ce rôle. Élevé par une mère célibataire entre Long Island et l’Arizona, le New-Yorkais de naissance raconte dans ses mémoires, avec une bonne dose d’autodérision, ses jeunes années, l’absence d’un père parti sans prévenir, et le refuge trouvé dans un bar du coin, celui de son oncle Charlie. 🍸 Moehringer est également reconnu en tant que prête-plume, ayant collaboré avec des personnalités telles que Agassi, le fondateur de Nike ou encore le Prince Harry. ✒️ C’est un immense prestige pour les Éditions La Part Commune que de publier ce best-seller acclamé ! Notons de surcroît qu’il sera traduit par Thierry Gillybœuf, Prix de traduction de l’Académie française 2022 ! 🏆

SORTIE : Septembre 2024.

Retenez bien la date !

Nouvelles sorties

Richard Wagner – Lettres du jeune Richard Wagner à son ami Theodor Apel

Quand Richard Wagner envoya sa première lettre de Bohème à son ami Theodor Apel, il n’était âgé que de 19 ans. Le jeune musicien se mit alors à lui confier aussi bien ses peines de cœur que ses rêves d’avenir. Les 41 lettres inédites que contient cet ouvrage retracent en détail les débuts tourmentés de l’artiste en perpétuel manque d’argent, la composition de ses premiers opéras, son activité de chef d’orchestre et sa relation tumultueuse avec la comédienne Minna Planer. Cette correspondance pleine de rires et de pleurs, au cours de laquelle petit à petit l’insouciance de la jeunesse fait place au sérieux de l’existence, offre assurément un regard nouveau sur le compositeur.

Eva Perrier, traductrice de cette correspondance, a replacé les différentes lettres dans leur contexte afin de les rendre aisément accessibles au lecteur.

___________________________________

Format : 15,5×22
Nombre de pages : 158 pages
ISBN : 978-2-84418-469-6

Année de parution : 2024
22,00 
Vue Rapide
Ajouter au panier

Fleur

Assis face à face sur les bancs près du feu, les ombres les enveloppaient de leur silence. Père surtout. Il semblait pris dans une tristesse obscure, un monologue intérieur le tenant désarmé dont personne ne savait rien. Maintenant, Mère ne levait plus les yeux de son tricot pour discrètement l’observer, puis, après une brève hésitation, raconter pour rire une anecdote de sa journée. Fleur ne connaissait pas la clé capable de le sortir de ses pensées. Existait-elle seulement ?

Jean-Louis Coatrieux a reçu de nombreux prix internationaux pour ses travaux de recherche en imagerie médicale. Comme écrivain, il est l’auteur d’essais, de nouvelles, de romans et accompagne parfois les peintures de son ami Mariano Otero (Les Baigneuses, éditions La Part Commune, 2020). Citons parmi ses récents ouvrages Parle-moi, s’il te plait chez le même éditeur (2022), Natcho, l’enfant du barrio aux éditions Riveneuve (2023), Le Rêve d’Alejo Carpentier en deux volumes, Coabana et Orinoco, éditions Apogée (2019 et 2021).

___________________________________

Format : 14,5×22,5
Nombre de pages : 64 pages
ISBN : 978-2-84418-480-1

Année de parution : 2024

11,00 
Vue Rapide

Haïkus du bout de la terre

Le bout de la terre évoqué dans ce livre est une « Terre des commencements » comme l’affirmait l’écrivain brestois Alain Kervern dans l’un de ses livres. « C’est ici que commence la musique du monde », disait aussi le poète Xavier Grall.
Nous sommes à la pointe de la Bretagne. Pierre Tanguy y capte depuis des années, à pied ou en vélo, l’humeur particulière des saisons en empruntant aussi bien ses chemins de terre que ses chemins de sable. Il le dit, ici, en utilisant la forme brève du haïku.

Des peintures de Rachel La Prairie, une artiste qui vit et travaille aussi au bout de la terre, accompagnent ses poèmes.

Flocons d’écume –
de la neige
s’envole vers le ciel

Comment a-t-elle grimpé
sur le toit de la chapelle
cette touffe de primevères ?

Sous le cerisier en fleurs
une femme voilée se dévoile
pour un selfie

Pierre TANGUY est né à Lesneven dans le Nord-Finistère et vit à Quimper. Ancien journaliste, auteur et critique, il est l’auteur d’une trentaine de recueils de poèmes. Haïkus du bout de la terre est le 18e livre qu’il publie aux éditions La Part Commune.

___________________________________

Format : 14,5×22,5
Nombre de pages : 84 pages
ISBN : 978-2-84418-492-4

Année de parution : 2024

13,90 
Vue Rapide
Ajouter au panier

Pagan

Un territoire sur la Côte des Légendes, dans le Léon, Nord-Finistère.

Dans le Pays Pagan, la vie de Marie-Jeanne et de sa sœur Marie-Anne n’aura duré que 3 jours.
Dans le Pays Pagan, les mégalithes et les monolithes existent depuis 300 à 400 millions d’années.

Pagan raconte les chroniques des pierres, des femmes et des hommes qui y vivent entre terre et mer.
Elles parlent du temps qui passe et toujours nous dépasse.

___________________________________

Format : 14,5×22,5
Nombre de pages : 76 pages
ISBN : 978-2-84418-479-5

Année de parution : 2024

13,90 
Vue Rapide
Ajouter au panier

Pourquoi je ne suis pas féministe

Figure marginale et incontournable de la Belle Époque, Rachilde (1860-1953) scandalise les foules à chaque publication. Ce livre de commande publié en 1928 ne fait pas exception. Elle qui se travestissait dans sa jeunesse, à rebours de tous les usages, dénonce un nouveau conformisme : elle se moque des femmes qui, dans les années 1920, se mettent à boire et à fumer comme des hommes, à porter cheveux courts et pantalons. Faut-il prendre ce livre au sérieux ? Rachilde est la première à sourire de l’extravagance de ses excès.

Présenté par Franck Javourez.

___________________________________

Format : 12×17
Nombre de pages : 124 pages
ISBN : 978-2-84418-475-7

Année de parution : 2024
14,00 
Vue Rapide
Ajouter au panier

Dylan Thomas Lettres 1926-1953 et autres textes

Dylan Thomas (1914-1953) est célèbre pour ses poèmes composés, pour la plupart d’entre eux, avant l’âge de vingt ans, pour son recueil de nouvelles intitulé Portrait de l’artiste en jeune chien, pour le conte Noël d’un enfant au pays de Galles mais également pour sa pièce radiophonique Au bois lacté.
Malgré les nombreuses parutions de ses lettres en anglais, il n’existait à ce jour aucune publication conséquente de celles-ci en français. Ce recueil présente donc une sélection soigneusement traduite autant qu’inédite des lettres les plus significatives et marquantes de l’écrivain gallois.

Même si l’épistolier Thomas ne côtoie pas toujours le poète, ces lettres renseignent sur le personnage, à la frontière constante de la « Comédie humaine », mais aussi sur les failles et les doutes perçus par l’homme, dissimulés par l’artiste, qu’il dévoile aux quelques proches que sont Vernon Watkins, Pamela Handsford Jonhson et Caitlin Thomas, son épouse. Elles offrent également des clefs de lectures jusqu’alors inconnues, sur l’interprétation de ses poèmes réputés intraduisibles tant ils se situent à l’encontre de toute métrique.

La fascination que Dylan Thomas connut très tôt pour les mots, l’aura fait remonter jusqu’à la source même du langage et ce voyage, narré dans plusieurs missives, interpelle encore le lecteur du XXIe siècle.

Même si ce volume ne constitue pas une biographie de la vie de Thomas, ces lettres établissent un éclairage sur le parcours fascinant et tumultueux d’un poète à la renommée digne de celle d’une popstar aux États-Unis où il fait l’objet d’un véritable culte.

___________________________________

Format : 15,5×22
Nombre de pages : 424 pages
ISBN : 978-2-84418-474-0

Année de parution : 2024
25,90 
Vue Rapide
Ajouter au panier

La Vie intense

Dans le parcours d’une vie, de 1959, année de sa naissance – qui est aussi l’année de la « révolution castriste » – à nos jours, Zoé Valdés, forte d’une vie de romancière, poète et essayiste aux quarante ouvrages, revoit et revit les moments forts de son existence. Sa plume alerte, brillante et luxuriante, recrée cette vieille ville de La Havane où elle est née et a grandi dans un de ces anciens immeubles coloniaux tombés en ruine qu’on appelle les solares, avec toutes les privations d’une classe défavorisée, et surtout toutes les contraintes d’un régime autoritaire. Elle n’a de cesse de condamner la tyrannie qui la suit et l’opprime depuis qu’elle a ouvert les yeux sur la vie et dans cette île paradisiaque devenue un enfer, et qu’elle appelle ici, non sans rappeler la trouvaille linguistique d’un Musil, Cacania (Cagonia). Regardant Cuba et son passé depuis le rivage de son exil, tout en réfléchissant à son art d’écrire et à cette alchimie, elle livre ici un témoignage qui, pour être truculent et vif, n’en est pas moins marqué par l’amertume d’une réprouvée qui, au milieu des épreuves et franchissant tous les obstacles, affirme sa forte personnalité, trempée dans une encre multicolore qui imprime à chaque page le sceau d’un talent singulier.

___________________________________

Format : 14×20,5
Nombre de pages : 278 pages
ISBN : 978-2-84418-482-5

Année de parution : 2024
23,00 
Vue Rapide
Ajouter au panier

La Bibliothèque gelée

Ces pages évoquent le temps, instable et friable, qui suit la disparition d’un être cher, une femme. La bibliothèque réveille sa présence, ravive ses traces. Les livres sont là, mais comme en suspens. Ils disent son absence. Que reste-t-il de l’être aimé ? La question leur est posée.
Ce récit rend à mots comptés la méditation équivoque d’un grand lecteur, son désarroi ou sa méprise. Il ouvre sur un au-delà de la perte. Une vérité plus dense.
C’est une histoire d’amour authentique qui transcende la maladie et le temps, qui rappelle la puissance des liens profonds et des passions longuement partagées.

Patrick Cloux signe ici un roman émouvant sur le deuil, qui met en contraste la courte temporalité d’une vie de couple face à l’intemporalité de la Littérature.
Auteur d’une vingtaine de livres, notamment Au grand comptoir des Halles, aux éditions Actes Sud, ou encore Un domaine sous le vent, aux éditions La Table Ronde, Patrick Cloux a obtenu le prix Marianne 2023 pour Trois Ruches bleues aux éditions La Fosse aux ours.

___________________________________

Format : 14×20,5
Nombre de pages : 104 pages
ISBN : 978-2-84418-472-6

Année de parution : 2024
16,00 
Vue Rapide
Ajouter au panier

Des Nouvelles de Melenez

Onze textes, onze nouvelles, onze tableaux d’une histoire qui se construit et forme un roman.
On y côtoie la vie et la mort sur une île fictive en mer d’Iroise au début du XXème siècle où deux familles s’opposent. La nature, les éléments, les hommes et les femmes, la vie, la mort, l’omniprésence de la religion, les sentiments, les vieilles superstitions et les légendes s’entrecroisent et se mêlent implacablement.

Riche de métaphores et de poésie, l’écriture de Gaëtan Lecoq contraste avec le monde impitoyable dans lequel il nous entraîne, réinterprétant à sa façon les mythes et contes de Bretagne.

Gaëtan Lecoq a déjà publié Les pieds nus de Zadkine et Le rire de Xavier Grall aux Éditions La Part Commune.
___________________________________

Format : 14×20,5
Nombre de pages : 140 pages
ISBN : 978-2-84418-471-9

Année de parution : 2024
17,90 
Vue Rapide
Ajouter au panier

Le visage du mot : Fils

De nos jours beaucoup de parents « mitraillent » leur progéniture, puis « postent » leurs clichés sur les réseaux dits sociaux : naissances, biberons et tétées, premières dents, premiers pas ad libitum.
Clichés, clichés, clichés.
Thierry Le Pennec ne photographie pas, et l’idée qu’il ait un compte « insta » ferait sourire ceux qui le connaissent. Mais il est « père ». Et s’est demandé, dès qu’il est devenu ça, un père : « c’est quoi, au juste, être père ? » Vaste question n’est-il pas ? Alors il a écrit des poèmes. Pour accompagner son « fils » dès sa naissance et tenter de répondre à cette question.
Les poèmes de Thierry Le Pennec ne sont pas des « clichés » – basta les biberons, les premières dents, les premiers pas ! – mais des « instantanés ». Pris sur le vif – le vif joyeux ou angoissé – du compagnonnage d’un père et d’un fils.
Que le premier poème de ce recueil soit la mise au monde du fils – le jour anniversaire de la mort de Jimi Hendrix « voodoo child » – et le dernier voie la « Belle Fille » enceinte et le fils devenir père n’est en rien innocent. C’est quoi au juste « être père » « être fils » ?
Une affaire de Temps, notre « part commune » ?
… Certes mais pas que…
L’affaire est beaucoup plus compliquée et beaucoup plus simple.

Roger Lahu

___________________________________

Format : 14,5×22,5
Nombre de pages : 94 pages
ISBN : 978-2-84418-460-3

Année de parution : 2023

13,90 
Vue Rapide
Ajouter au panier

Les meilleures ventes

Dialogue de l’arbre

Le célèbre botaniste français Francis Hallé considère que le Dialogue sur l’arbre de Valéry est le plus beau texte qui existe sur les arbres.
Inspiré par Virgile, ce dialogue entre le pâtre Tityre et le philosophe Lucrèce. C’est le dialogue de l’intuition et des correspondances baudelairiennes. Pour le berger, l’arbre est un temple et un confident, alors que le philosophe est homme de réflexion et de recherche faisant profession de comprendre les choses. Tityre n’a pas besoin de l’effort de la pensée pour goûter la jouissance absolue et immédiate. Sous la plume de l’auteur de Monsieur Teste, une merveille de dialogue épicurien exalte un paradis sensoriel. Valéry nous invite à cueillir l’instant et à nous abandonner aux puissances telluriques de la vie. Dans un cadre qui exalte la beauté et la vitalité méditerranéenne d’une Grèce intemporelle.

Format : 12 x 17
Nombre de pages : 48 pages
ISBN : 978-2-84418-343-9

Année de parution : 2017

6,50 
Vue Rapide
Ajouter au panier

Une saison fragile

Pour évoquer le temps qui passe, on parle souvent des saisons de la vie. Il en est de plus subtiles, moins attendues, qui nous laissent désarmés, chancelants au bord d’un chemin inconnu, à suivre pourtant. Des saisons de passage où l’on continue à devenir. Fragile, profondément vivant.

Ce troisième recueil d’Estelle Fenzy aux éditions La Part Commune réunit quatre ensembles autour de ces moments où l’on vacille.

Une saison fragile est composé des poèmes épars d’un quotidien doucement mélancolique. Les petits mensonges nous invitent à faire parfois « comme si » pour alléger les jours. Tout commence par des ailes retrace l’envol d’un enfant. Dans Après la pluie, la poète, de retour à Brest après une longue absence, déclare son amour à cette ville où elle vécut huit ans.

Une poésie limpide, profonde et touchante.

___________________________________

Format : 14,5×22,5
Nombre de pages : 108 pages
ISBN : 978-2-84418-437-5

Année de parution : 2023

13,90 
Vue Rapide
Ajouter au panier

Révolution

Généralement considéré comme un auteur des grands espaces et de la vie sauvage – que les Américains appellent le Wild – Jack London est aussi un écrivain engagé personnellement dans les combats sociaux et politiques de son temps. Ce texte est celui d’une conférence donnée par l’auteur de L’appel de la forêt à Harvard, directement inspirée par la première révolution russe, ce qui fera dire à Leon Trotsky, trente ans plus tard, dans une lettre à la fille aînée de London que ce dernier « a su traduire en vrai créateur l’impulsion donnée par la première révolution russe [et] aussi repenser dans son entier le destin de la société capitaliste à la lumière de cette révolution ». Cette prise de conscience remonte chez London à sa propre expérience ouvrière, qui lui a permis de côtoyer de près les exclus de la croissance et trouvera à s’exprimer magistralement dans sa magistrale dystopie, Le Talon de fer, dans laquelle il décrit une révolution socialiste aux États-Unis, réprimée pendant trois siècles par une dictature capitaliste ayant atteint son paroxysme. Véritable brûlot, Révolution va bien au-delà des appels à l’indignation, que Dario Fo définit avec truculence comme « l’arme suprême du couillon », pour annoncer une insurrection, un soulèvement populaire inéluctable. La violence de certains de ses propos répond elle-même à la violence de la misère qui frappe ceux dont le travail est surexploité pour générer des profits qui ne bénéficient qu’à une oligarchie dont il fustige le cynisme. La résonance de ce texte avec la crise que nous connaissons ne laisse pas de frapper. On peut le lire comme un cri de ralliement ou une implacable et sinistre répétition de l’histoire et de ses errements.

Format : 10,5 x 15
Nombre de pages : 64 pages
ISBN : 978-2-84418-286-9

Année de parution : 2014

6,00 
Vue Rapide
Ajouter au panier

A-Dreuz an Arvor

An Dreuz an Arvor est non seulement le premier texte connu de Victor Segalen, mais il est également l’un des rares qu’il ait consacré à sa Bretagne natale. Récit d’un périple en bicyclette entrepris à l’été 1899 dans le Finistère, on sent percer toutes les thématiques qui habiteront son œuvre : la recherche d’un passé enfoui, légendaire, païen, dans lequel il a voulu trouver une forme de vérité qui n’ait pas été gâtée par le catholicisme.

Dans un monde sonore se présente comme une version moderne du mythe d’Orphée. L’ami auquel le narrateur rend visite vit dans un univers exclusivement sonore, grâce à une pièce aménagée spécialement avec des appareils sophistiqués. Malgré le bonheur suprême qu’il y trouve, il lui faudra redescendre dans les Enfers du monde d’ici-bas, où l’oblige à retourner sa femme, nouvelle Eurydice qui ne l’entend pas de cette oreille…

 

Format : 10,5 x 15
Nombre de pages : 80 pages
ISBN : 978-2-84418-293-7

Année de parution : 2014

6,00 
Vue Rapide
Ajouter au panier

L’intelligence des fleurs

Maître du théâtre symboliste, Maurice Maeterlinck (1862-1949), prix Nobel de littérature en 1911, fut aussi un passionnant auteur naturaliste. Célèbre pour ses ouvrages sur les abeilles, les fourmis ou les termites, son Intelligence des fleurs (1907) est inexplicablement moins connu. Passionné de botanique et grand amateur de jardinage réalisant ses propres boutures, Maeterlinck entraîne le lecteur à la découverte de la vie secrète des plantes et des fleurs, dont il révèle les trésors d’intelligence et d’ingéniosité faisant appel aux lois de la mécanique, de la balistique et de l’aérodynamique. Pour lui, la fleur est non seulement l’organe de la reproduction, mais aussi celui de la vie et de la beauté. En refermant ce livre, on ne peut plus porter le même regard sur la nature qui nous entoure, qu’elle soit sauvage ou cultivée. Traité de sagesse, de simplicité, de bonheur, rehaussé d’encres et d’aquarelles inédites de Cécile A. Holdban, L’intelligence des fleurs est un hymne à la beauté du monde et de la nature, dont il est peut-être temps de refaire l’apprentissage, en acceptant d’y retrouver l’humble place qui est la nôtre. Candide disait qu’il fallait cultiver son jardin. Maeterlinck nous invite à l’observer avec une patience émerveillée.

Format : 12 x 17
Nombre de pages : 112 pages
ISBN : 978-2-84418-399-6

Année de parution : 2020

Illustrations Cécile A. Holdban

12,00 
Vue Rapide
Ajouter au panier
L'auteur du mois

Jean-Luc Le Cleac'h

Jean-Luc Le Cleac’h est né à Concarneau (Finistère) et vit en Bretagne. Il parcourt l’Europe depuis trente-cinq ans.

Il a déjà publié plusieurs livres à La Part Commune dont L’hiver, saison de l’esprit en  2021, Fragments d’Europe en 2019, Poétique de la marche en 2017, L’élégance des eaux vives en 2016.

Jean-Luc Le Cleac’h revient en 2023 avec Rêver au jardin, une prose poétique sur la nature dans laquelle l’auteur propose une déambulation contemplative dans son jardin. À travers des références littéraires, historiques et philosophiques, il explore l’évolution des oiseaux et le déclin des insectes.

Contact

Groupe éditorial Salomon-Sansonnet  Éditions La Part Commune  27 rue de Lorgeril  35000 Rennes contact@editionslapartcommune.com 
 
La Part Commune reçoit le soutien de la Région Bretagne et de Rennes Métropole.

Diffusion/Distribution

Notre distribution est assurée par Pollen : info@pollen-diffusion.com

Notre diffusion est assurée par la Cedif : societe@ced-cedif.com